GARE AU COUP DE CHALEUR CHEZ LE CHIEN !

Pour les chiens, l'été signifie de nombreuses promenades, baignades et jeux. Mais cette saison comporte aussi ses risques, surtout lorsqu’il fait très chaud. Les chiens et la chaleur ne vont pas très bien ensemble, d’où la nécessité d’une bonne préparation.


Comment éviter les coups de chaleur chez le chien

Les chiens transpirent très peu et ils halètent pour compenser. Il s’agit de la seule façon pour eux de faire baisser leur température corporelle. En cas de fortes chaleurs, l’efficacité de cette méthode est limitée. C'est à vous de prendre les bonnes décisions pour éviter les coups de chaleur (aussi appelés "insolations") à votre chien :

  • Ne le laissez pas des heures au soleil, même si ça semble lui plaire.
  • N’allez pas courir ou faire du vélo avec votre chien lorsque les températures dépassent 18°C et ne faites pas de promenade lors de fortes chaleurs.
  • Évitez l’asphalte, qui peut bruler les pattes de votre chien. Toute surface désagréable pour vos pieds nus l’est aussi pour les pattes de votre animal de compagnie.
  • Votre chien passe toute la journée à l’extérieur ? Veillez à ce qu’il dispose d’un coin d’ombre.
  • Lorsqu’il fait très chaud, donnez un morceau de viande gelé ou un glaçon à votre chien.
  • Bien entendu, ne laissez jamais votre chien se reposer à l’arrière de la voiture, même si les fenêtres sont légèrement ouvertes. Les températures peuvent très rapidement dépasser les 50°C !

Quels chiens courent le plus de risques ?

Si tous les animaux sont à risque de souffrir d’un coup de chaleur, certains sont plus fragiles. Par exemple :

  • Les chiens et chats en bas âges,
  • Les animaux âgés ou souffrants d’une maladie cardiaque
  • Ceux qui ont un surplus de poids
  • Certaines races brachycéphales (nez écrasé), comme le Bouledogue, le Carlin, le Boston terrier, le Boxer et le Persan.
Si vous avez un jeune chien agité qui ne connait pas ses limites et qui joue et court sans cesse, mieux vaut bien le tenir à l’œil.


Comment déceler un coup de chaleur et y remédier ?

Un chien souffrant d’un coup de chaleur est lent, désorienté, pert l’équilibre, halète excessivement et a une température corporelle élevée. Ensuite, ses gencives deviennent bleues/violacées du au manque d’oxygène dans le sang puis il est abattu et peut avoir des convulsions. Si votre chien présente ces symptômes, prévenez immédiatement votre vétérinaire et essayez de le rafraichir avec de l’eau tiède. Ne lui donnez pas d’eau glacée, car cela peut provoquer une crise d’épilepsie.

Rendez-vous ensuite aussi vite que possible chez le vétérinaire. Recouvrez entretemps la gueule, le cou, la poitrine et le ventre de votre chien avec des serviettes humides. De cette façon, il reste au frais. Faites-lui aussi lécher des glaçons ou boire de l’eau froide. Ouvrez les fenêtres de votre voiture ou allumez l’air conditionné au maximum.


Comment prévenir les coups de chaleur ?

Limitez les voyages en voiture. Assurez-vous que votre animal ait en tout temps, à sa disposition, de l’eau bien fraîche. Évitez les efforts physique (pas de longues promenades) et, si vous le pouvez, installez une petite piscine à l’ombre pour qu’il puisse se rafraîchir quand bon lui semble.